Ahle Johann Rudolf

  • Organiste et théoricien Allemand
  • Né le 24 décembre 1625 à Mühlhausen
  • Mort le 9 juillet 1673
  • Baroque

Ahle est né à Mühlhausen, en Thuringe. On sait peu de choses du début de sa formation musicale.
Il étudie au lycée de Göttingen, puis à l'Université d'Erfurt où il apprend la théologie de 1645 à 1649. En 1646, il devient chantre à l'église de St. Andrew à Erfurt. En 1648, il publie le Compendium tenellis, un traité théorique sur le chant choral qui a été réédité à plusieurs reprises au cours de sa vie, notamment par son fils Johann Georg cinquante ans plus tard (la dernière édition est parue en 1704).
En 1654, Ahle assume le poste d'organiste à l'église de St. Blasen à Mühlhausen. L'année suivante, il épousa Anna Maria Wolfer qui lui donne un fils, Johann Georg Ahle, également compositeur et organiste.
Il a été élu conseiller municipal à Mühlhausen dans les années 1650 et a été élu maire, peu avant sa mort, en 1673. Son successeur immédiat à St. Blasen était son fils Johann Georg Ahle (1651-1706) puis Johann Sebastian Bach qui était à Mühlhausen en 1707-08.
?uvres:
Une grande partie de sa production est constitué de compositions sacrées chorales, de musique instrumentale et de musique d'orgue. Il est surtout connu pour ses motets et ses concertos sacrés (la plupart en allemand, un en latin)
Il est également connu pour des mélodies de cantiques, dont trois restent dans le livre évangélique Hymn Book.
Sources: wikipedia

Partitions

Titre Instrument Cote Taille Pages
 Deux Chorals Orgue    46  3