Collin Charles

  • Organiste et compositeur Français
  • Né à Saint-Brieuc le 20 novembre 1827
  • Mort à Saint-Brieuc le 2 mars 1911
  • Romantique

Né dans une famille de musiciens qui compte quatre maîtres de chapelle et quatre organistes, Charles Collin monta à Paris en 1839 pour travailler l?orgue avec un italien, Joseph Bergancini ( 1766 ( ?)- 1841), puis avec Lefébure-Wély. De 1843 à 1845, il est aussi au Conservatoire l?élève d?Halévy pour le contrepoint. Hébergé après la mort de Bergancini par Cavaillé-Coll (qui accepta plus tard de devenir le parrain de son fils Sullian), il eut la chance d?entendre ou d?être en contact avec les organistes débutants, installés ou de passage dans la capitale et noua avec nombre d?entre eux de solides amitiés.
Rentré en 1845, à Saint-Brieuc pour succéder à son père, Julien Collin, titulaire de l?orgue de la cathédrale depuis 1836, Charles Collin officia jusqu?en 1909 aux claviers de cet instrument que Cavaillé-Coll reconstruisit en 1848. Il y retrouva ses frères également impliqués ans la vie musicale religieuse de la cité, d?une part les abbés Jules, Louis, Félix et Auguste à la direction de la maîtrise de la cathédrale, de l?autre, Pierre, organiste de la paroisse Saint-Michel.
Charles Collin devint très vite le professeur (piano, orgue) le plus recherché de la ville et enseigna tant au lycée qu?à l?école Saint-Charles ou au séminaire. Il se faisait un devoir de participer à toutes les formes de sociabilité où la musique avait sa place (salons, concerts donnés par les sociétés de bienfaisance ou les sociétés savantes) et accepta, en 1883, de reconstituer la Société philharmonique de Saint-Brieuc dans le but de doter la ville d?une véritable saison musicale.
Très tôt il s?intéressa à la musique traditionnelle bretonne et recueillit des airs dans les pardons et fêtes. Il fut l?un des premiers compositeurs à s?intéresser aux cantiques populaires, à les harmoniser ou à les utiliser comme matériau thématique ou d?improvisation ( Cantiques bretons, Chants de la Bretagne, Echos religieux de la Bretagne, Noëls). Il nota aussi de nombreux thèmes de danses que l?on retrouve dans ses pièces pour piano ou ses mélodies comme par exemple Fêtes bretonnes n°1, Fêtes bretonnes n°2, Le Chant des Bretons.
Charles Collin fut souvent invité à inaugurer un grand nombre d?instruments en Bretagne et ailleurs, ce qui lui permettait de déployer son talent d?improvisateur qu?il avait développé sur les conseils de son maître Lefébure-Wély.
Ami de Sigismond Ropartz, le père du compositeur, Joseph-Guy Ropartz, Charles Collin fit une entrée remarquée dans les mouvements régionalistes en composant une cantate, Aux Gallois les Bretons, pour le Congrès celtique international qui se tint à Saint-Brieuc en 1867 et la cantate La Bienvenue pour le Congrès scientifique de France qui s?y déroula en 1872.
Charles Collin a naturellement composé beaucoup de musique religieuse (pièces pour orgue ou harmonium, ch?urs, messes) mais il faut relever l?importance de ses ?uvres profanes (pièces pour piano, mélodies, ch?urs). Son écriture n?est certes pas novatrice, mais témoigne d?un solide métier et d?un sens certain de la mélodie. On regrettera d?autant plus qu?une grande partie de son ?uvre soit restée manuscrite.
Ses Cantiques bretons et autres compositions relevant d?une thématique bretonne rencontrèrent un vif succès auprès des organistes des petites paroisses et furent réédités à plusieurs reprises. Il fut de son vivant un musicien très apprécié et participa à de nombreux concerts comme interprète (piano, harmonium, orgue) ou comme compositeur dans toute la Bretagne. Les liens très actifs (visites régulières et correspondance suivie) qu?il entretenait avec ses collègues et amis parisiens tels Frank, Gigout, Guilmant, Widor montrent qu?il ne fut jamais un organiste isolé dans sa province.
sources : Jocelyne Ourvois

Liens Externes

resonances-bretagne

Partitions

Titre Instrument Cote Taille Pages
 Cinq pièces pour piano Piano    4140  11
 Deux Préludes Harmonium    132  2
 Dix pièces de différents genres Orgue    5615  18
 Douze pièces pour harmonium Harmonium    7050  24
 Douze pièces pour Orgue Orgue    7740  25
 En pays breton Piano    523  2
 Noël: Ou s'en vont ces gais bergers Harmonium    277  1
 Noël: Venez divin messie Harmonium    224  1
 Ricordando Piano    894  4
 Six pièces brèves Harmonium    2114  6