de la Rue Pierre

  • Compositeur franco-flamand
  • Né vers 1460 à Tournais
  • Mort le 20 novembre 1518
  • Renaissance

De la même génération que Josquin Des Prés, il est avec Agricola, Brumel, Compère, Isaac, Obrecht et Weerbeke un des principaux représentants de l'école franco-flamande autour de 1500.
Fils d'un père trompettiste à la Cour de Bourgogne, il est probablement né à Tournai, (république communale au sein du Comté de Flandre des ducs de Bourgogne), actuellement en Belgique mais peu de traces demeurent des premières années de sa vie. Le premier fait authentifié est sa présence à la cathédrale de Sienne en Italie, d'où il a été employé en tant que chanteur de 1483 à 1485. Après Sienne, en 1492 il est allé à la cathédrale de Bois-le-Duc (actuellement aux Pays-Bas), mais l'année suivante il rejoint la chapelle de l'empereur Maximilien. À sa mort il passe au service de son fils Philippe Ier de Castille. Le reste de sa carrière a été centré sur Bruxelles, bien qu'il ait fait au moins deux voyages en Espagne, et a passé quelque temps à Malines et à Courtrai, où il mourut. Une épitaphe sur son tombeau à Courtrai laisse supposer qu'il a dû travailler aux cours de France et de Hongrie bien qu'aucune autre preuve ne confirme cette hypothèse. Dans ses voyages en Espagne, il a rencontré plusieurs autres compositeurs dits franco-flamands qui travaillaient en même temps (par exemple, Josquin, Isaac et Robert de Févin) et ces rencontres ont pu être décisives sur le développement de son style
Sources et suite sur Wikipedia

Partitions

Titre Instrument Cote Taille Pages
 Au feu de l'amour Clavecin    20  2