Kellner Johann Christoph

  • Organiste et compositeur allemand
  • Né le 15 Août 1736 à Gräfenroda
  • Mort en 1803 à Kassel
  • Classique

Fils de Johann Peter Kellner , né à Gräfenroda le 15 août 1736, apprit de son père à jouer de l'orgue, et fit un cours de composition sous la direction de Georges Benda, à Gotha. Ses études terminées, il fut appelé à Cassel pour y remplir à la fois les fonctions d'organiste de la chapelle catholique de la cour, et de l'église luthérienne principale. Il est mort dans cette ville en 1803. Comme organiste, comme compositeur et comme écrivain didactique, Kellner s'est fait une honorable réputation en Allemagne. On a de cet artiste :
- Trois concertos pour le clavecin, 
- Des Trios pour clavecin, violon et violoncelle, 
- 50 Sonates pour clavecin seul, 
- Des Préludes de chorals pour orgue à deux claviers et pédale, 
- Quatorze pièces d'orgue pour les commençants
- Deux fugues à quatre mains pour l'orgue, 
- Deux finales pour l'orgue,
- Trente pièces d'orgue, contenant douze préludes courts, 
- Quatorze grands préludes pour des chorals.
Kellner a aussi laissé en Manuscrit plusieurs cantates et Passions pour l'église, ainsi qu'une année complète de motels et de psaumes à quatre voix, deux violions, alto, basse, deux hautbois, deux bassons, deux cors, deux trompettes et orgue Obligé. Ces morceaux étaient dans l'ancienne collection de Breitkopf. 
Il a aussi écrit un opéra qui a été représenté à Cassel. Enfin, Kellner a publié un traité de musique : Tableau de la basse continue, instruction théorique et pratique pour les commençants
Gerber dit que la septième édition de cet ouvrage, augmentée de quatorze mélodies de Ch.-Ph.-E. Bach, a paru chez Breitkopf .
Sources: Biographie universelle des musiciens(1860)

Partitions

Titre Instrument Cote Taille Pages
 Six fugues pour orgue ou clavecin Orgue    542  13